• <Libellé inconnu>,

Usages et généalogies des concepts

Publié le 22 octobre 2012 Mis à jour le 21 mai 2013

Séminaire organisé par le laboratoire Sophiapol (EA 3932)

Date(s)

le 22 mai 2013

14h - 16h
Lieu(x)
Bâtiment D, salle 201b
Sauf séance du 22 mai : bâtiment D, salle 309




Les recherches en histoire intellectuelle développées dans le monde anglosaxon et germanique, sous la direction de R. Koselleck, J. Pocock ou Q. Skinner, ont montré que les concepts pouvaient être considérés comme objet d’étude. Cet intérêt quant à l’ancrage historique et social des concepts est devenu – encore timidement en France – un champ à part entière. Ainsi, l’étude des concepts, que ce soit dans une logique diachronique ou synchronique, permet une ré-historicisation des catégories de pensée en lien avec la sociologie des circulations internationales des idées. C’est pourquoi, l’objectif de ce séminaire est de mettre en pratique cette volonté multiple à la fois épistémologique, historique et sociologique.

Nous proposons ainsi trois grands ensembles. Dans un premier temps, nous nous intéresserons aux questions méthodologiques de l’analyse des discours et de l’histoire des concepts. Nous interrogerons alors la méthode permettant d’appréhender un concept en tant qu’objet de recherche, de l’historiciser ou encore de définir les cadres de son déploiement. Dans un deuxième temps, nous nous pencherons sur le problème de la traduction. En effet, le passage d’une langue de référence à une autre, ou plutôt d’un univers à un autre, influe sur le sens produit. Le concept serait donc attacher à une  «traduction culturelle» que nous explorerons dans un dernier temps. Ici, les voyages conceptuels ne s’établissent plus seulement à travers les langues ou les pays, mais selon leurs circulations et réceptions au sein de différents espaces sociaux. Ainsi, que ce soit via des usages à la fois anciens ou contemporains, des approches méthodologiques différentes ou encore par la circulation des notions, ce séminaire doit nous permettre de révéler la pertinence de l’analyse des concepts et la manière dont elle éclaire et accompagne les phénomènes sociaux.

Organisateurs : 
Axel Barenboim, Anne-Claire Collier, Marie-Claire Willems (Université Université Paris Nanterre, Sophiapol)

Prochaine séance:

Mercredi 22 mai 2013, 14h-16h
Razmig Keucheyan (Université Paris IV, GEMASS)
Antonio Gramsci, une pensée devenue monde
Présentation détaillée

Mis à jour le 21 mai 2013